Share Vote rapide

Poll - lien

500 px
350 px
250 px
Aperçu

- Aperçu du widget :

Largeur - px Hauteur - px

Fermer l'aperçu
! Vous utilisez un navigateur incompatible Votre navigateur n'est pas optimisé pour Toluna, veuillez installer la dernière version Mettre à jour
Notre Politique de Confidentialité régit votre adhésion à notre panel d'influenceurs, vous pouvez y accéder ici. Notre site utilise des cookies. Tout comme dans le monde réel, la vie est plus belle avec les cookies. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre Politique relative aux Cookies.

EquipeToluna

  il y a 1 mois

#TolunaNews | L'industrie de la bande dessinée est en crise
Fermé

Il y a à peine deux semaines en France, des associations de bande dessinée se sont mises en grève au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême pour dénoncer la situation précaire dans laquelle se trouve cette industrie.

Selon le rapport RACINE, publié par le ministère de la culture de l'hexagone, plus de la moitié des dessinateurs vivent avec moins que le salaire minimum, ce qui rend pratiquement impossible pour une grande partie des travailleurs du secteur de vivre dans la dignité.

Des associations de bandes dessinées en Espagne et en Italie ont rejoint le mouvement pour lui donner de la visibilité, ce qui a conduit à un débat sur les conditions de travail dans le secteur. D'une part, les lecteurs se plaignent du prix élevé des livres (20 euros en moyenne pour une cinquantaine de pages) surtout par rapport aux bandes dessinées d'origine américaine. D'autres disent que les professions artistiques ont toujours été difficiles et que le gouvernement ne doit pas intervenir mais que ce sont les entreprises qui doivent trouver des formules rentables pour commercialiser le produit, comme cela se passe dans d'autres industries comme le cinéma où si le film ne réussit pas, les pertes sont assumées.

Êtes-vous des lecteurs de bandes dessinées ?
Selon vous, quelle pourrait être la solution à la crise que traverse ce secteur ?
Êtes-vous d'accord pour subventionner la culture avec des taxes ?

Laissez votre avis dans les commentaires !

Influencez le monde,
L'Équipe Toluna
Répondre

charfiachraf800

  il y a 1 mois
C’est les mangas prennent le pouvoir
0 commentaire(s)

Deedee22

  il y a 1 mois
C'est vraiment dommage, mais la BD, peut aussi devenir digital comme les Webtoons c'est super tendance et les gens de ma gen sont à fond dessus. Donc, rien n'est définitif, ils doivent plus au moins essayé de s'adapter à la tendance. Et laisser une porte pour les nostalgiques et les geek, le format papiers.
0 commentaire(s)

somica

  il y a 1 mois
et pourquoi encore des taxes, nous en avons déjà bien assez, nous sommes vraiment dans un monde d'assistés, mais ou va t'on ??
0 commentaire(s)

bboubaker

  il y a 1 mois
Déjà pas facile pour les milliers d'écrivains, alors pour les bandes dessiné qui à moins d'amateurs..
0 commentaire(s)

rox.famili

  il y a 1 mois
Je trouve dommage que les gens se plaignent du prix d une BD. Derrière ce prix il y a du travail !
J aime les BD's et c est toujours un plaisir d en découvrir une nouvelle.
0 commentaire(s)

SymGTS125

  il y a 1 mois
C’est triste.
0 commentaire(s)

pn40

  il y a 1 mois
Je lis des BD depuis mon plus jeune âge et j'aime beaucoup certaines séries. Mais je savais que le métier de dessinateur-scénariste de bandes dessinées est difficile et précaire et qu'en faire une activité principale est très risqué pour espérer boucler ses fins de mois. Je ne pense pas qu'il y ait un désintérêt pour cet art, mais il est évident, comme cela a été dit avant moi, que les consommateurs ont de nouvelles attentes et priorités.
Une solution comme une autre serait de développer davantage les supports de BD numériques, mais cela ne réglerait probablement pas la problématique du financement des auteurs. Mais le plus sage pour ces professionnels serait de faire de leur art une activité secondaire et d'exercer une activité principale/alimentaire pour ne pas vivre dans la difficulté. C'est ce que font la très grande majorité des écrivains en France, comme ailleurs dans le monde... ils ont une autre activité à côté de leur passion.
0 commentaire(s)

magali_favre

  il y a 1 mois
Je ne suis pas liseuse de bandes dessinées mais je suis d'accord que cela demande du travail pour les auteurs au niveau de l'écriture et des dessins. D'un autre côté il y a effectivement des priorités et les gens ne peuvent pas se permettre de dépenser plus pour les bandes dessinées
0 commentaire(s)

GeekGamerGui

  il y a 1 mois
Je trouve effectivement que les bandes-dessinées sont devenues trop vite lues par rapport à leur prix. Et je sais que le métier de dessinateur est compliqué pour ne pas dire précaire, mais tout cela s'inscrit sans doute dans un contexte de crise qui fait que les gens font attention à la manière dont ils dépensent leur argent et il se trouve que les BD ne sont pas une priorité.
0 commentaire(s)

16Berenice

  il y a 1 mois
J'adore les bandes dessinées surtout d'humour mais je pense qu'il faudra des subventions et l état devra s'en mêler pour aider les dessinateurs à vivre
0 commentaire(s)

Copié dans le Presse-papiers

Vous y êtes presque

Pour créer du contenu sur notre site il faut

Vérifier votre email / renvoyer
Je visite d'abord

OK
Annuler
Nous avons désactivé notre option de connexion via Facebook. Veuillez entrer votre e-mail Facebook pour recevoir un lien de création de mot de passe.
Veuillez indiquer une réponse valide pour E-mail
Annuler
Téléchargement en cours...
Télécharger une image pour rendre notre site plus joli.
Télécharger une image